En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Démarche Développement durable

Première étude de la qualité du miel produit par nos ruches

Par VINCENT TOURAILLE, publié le dimanche 28 juin 2020 11:23 - Mis à jour le dimanche 28 juin 2020 11:59
2020-06-28_10h40_44.png

Vous ne le savez peut-être pas mais notre rucher est une source inépuisable de projets menés par différentes classes du lycée LE GARROS.

Parmi ceux-ci, la classe de Terminale STL de Mme FERRERAS a effectué une première étude de la qualité du miel produit par nos abeilles.

Cette première étude portait sur 2 aspects :

  1. La recherche d'un pesticide tristement célèbre pour ses effets néfastes sur l'environnement en général et cancérigène pour l'homme, le glyphosate, commercialisé notamment sous l'appellation Roundup par la firme Monsanto.
  2. La comparaison des teneurs en sucres de notre miel avec un miel BIO du commerce.

La fiche de synthèse de cette étude est en pièce jointe mais aussi accessible en suivant ce lien.

Quelles conclusions faut-il en tirer ?

1) Pour la recherche en pesticide :

Hélas, le glyphosate n'est toujours pas interdit dans les cultures en France et le miel que nous avons récolté en 2018 en contenait 2,5 milligrammes par kilogramme de miel. Cela dit, la norme Européenne actuelle considère que le miel est commercialisable s'il contient moins de 50 mg/kg donc les autorités sanitaires estiment que notre miel est de bonne qualité de ce point de vue.

Cet article de presse souligne le préjudice considérable porté aux apiculteurs français par le glyphosate : les abeilles domestiques ne peuvent être maintenues à l'intérieur d'enclos comme des vaches et vont butiner jusqu'à 5 kilomètres autour de la ruche; si des champs contenus dans ce rayon de prospection des abeilles sont traités avec des pesticides, il est inévitable que ces produits se retrouveront dans la ruche avec des problèmes sanitaires pour les abeilles comme pour les hommes.

Voir aussi un précédent article relatif à la destruction de notre rucher lié aux pesticides.

2) Pour la teneur en sucres :

Parmi tous les sucres qui existent et que nous consommons, le saccharose (sucre blanc que l'on trouve dans le commerce) est mauvais pour la santé humaine.

Cela tombe bien, notre miel ne contient que des bons sucres (glucose et fructose). Notre miel possède même des teneurs en bons sucres supérieurs à ceux d'un miel BIO du commerce qui a servi de référence.

 

Conclusion : Cette première étude qualitative montre que le miel produit par nos abeilles est de bonne qualité.

 

Un grand merci à Maryline PAYROS et Noélie MENDEZ, élèves en Terminale STL qui ont réalisé cette étude ainsi qu'à leur professeur Valérie FERRERAS.

 

   

 

Pièces jointes

À télécharger

 / 1
Catégories
  • Année 2019-2020